Bruel et Simoncini dans le collimateur du juge Van Ruymbecke

Alors que Patrick Bruel et Marc Simoncini ont officialisé la semaine dernière le rachat de Winamax, "Libération" apprend que le juge d'instruction du pôle financier du tribunal de Paris Renaud Van Ruymbecke a ouvert le 10 mars dernier une information judiciaire sur les dessous de ce rachat (lire l'article : Poker : Patrick Bruel et Marc Simoncini font leur coming out, du 14/05/09). Le juge, saisi par la parquet suite à une enquête des Renseignements généraux, suspecte Patrick Bruel, Marc Simoncini, ainsi que les deux anciens co-fondateurs de Caramail, d'être en fait actionnaires de Winamax depuis 2005, et d'avoir promu le site en France, malgré l'interdiction des sites de jeux d'argent sur le territoire.

Annonces Google