Ce que pensent les opérateurs du filtrage d'Internet La liste noire, la solution la plus envisagée

Interrogés sur les dispositifs de filtrage qu'ils envisagent de mettre en place, plus des trois quarts des membres du French network operators group indiquent qu'il n'envisagent pas de filtrer leur réseau. En effet, la plupart des répondants ne sont pas des FAI grand public, donc pas directement concernés par les questions de filtrage.

La seule solution envisagée reste celle du filtrage de sites au moyen d'une liste noire d'URL et d'adresses IP (IP/ACL) à l'image de ce que font les logiciels de contrôle parental installés sur les ordinateurs des internautes. Plus de 13% des répondants envisagent cependant une autre solution ou n'ont pas d'idée arrêtée sur la question.

Filtrage