Comment les quotidiens américains utilisent le Web Les quotidiens convertis au bookmarking social

Plus que les contenus éditoriaux produits par les internautes, c'est leur activité sociale sur Internet qui intéresse les quotidiens américains. L'un des premiers usages du Web étant la consultation d'actualités, les groupes de presse ont compris l'opportunité que peut représenter le Web social en termes d'apport de trafic.

 

La quasi-totalité des sites des 100 plus grands quotidiens US propose ainsi une fonctionnalité de bookmarking social, permettant de recommander des contenus à ses proches. Près de trois quotidiens sur quatre proposent également une fonctionnalité de calendriers communautaires (surtout les sites de titres locaux). Cependant, les sites de titres de presse à proposer un vrai réseau social sont encore peu nombreux : seulement 10 % d'entre eux le font, à la manière du "New York Times".