Pour Aurélie Filippetti, la taxe de 1% sur les appareils connectés sera "indolore"

La proposition du rapport Lescure pour financer la culture serait "indolore" pour les clients, a déclaré la ministre de la Culture et de la communication au micro de RMC.

Interviewée par Jean-Jacques Bourdin, sur RMC, Aurélie Filippetti a défendu la proposition de taxe de 1% sur les appareils connectés imaginée par la mission Lescure et destinée à financer un fonds culturel (Lire l'article : "Le rapport Lescure écarte la taxe Google mais veut taxer les smartphones", du 13/05/13). "Il faut créer un fonds dans le domaine de la musique, la photographie aussi, notamment avec une contribution sur les terminaux connectés", a-t-elle argumenté.

"Si vous achetez un smartphone qui vous permet d'avoir accès à des contenus culturels et musicaux, vous pourriez contribuer à abonder un fonds. L'idée, c'est que ce soit un pourcentage très faible, Pierre Lescure avait parlé d'un pour cent", commente la ministre. Le but de la taxe : venir au secours d'une industrie en difficulté : " ça aiderait les disquaires, la filière musicale, les photographes qui sont pillés par de grands sites. Indolore pour le consommateur, mais un impact très fort".

Autour du même sujet

Annonces Google