Catherine Morin-Desailly : "Google doit afficher les résultats de ses concurrents dans ses propres résultats"

Catherine Morin-Desailly : "Google doit afficher les résultats de ses concurrents dans ses propres résultats" Invitée de #DirectPolitique, Catherine Morin-Desailly (UDI), détaille les amendements qu'elle propose pour lutter contre la position dominante de Google dans la recherche Web.

"Il faut s'attaquer au caractère dominant de Google". La sénatrice UDI de la Seine-Maritime et présidente de la commission de la Culture, de l'Education et de la Communication du Sénat a explicité l'amendement "anti-Google" déposé au Sénat à la loi Macron la semaine dernière. S'il venait à être adopté, le texte obligerait à "afficher les autres moteurs de recherche que le sien" sur ses pages, mais aussi à en dire plus sur le classement de ses résultats de recherches pour l'empêcher de mettre en avant ses propres services. Les "clauses d'exclusivité des industriels", autrement-dit les smartphones ne fonctionnant que sous Androïd (le système d'exploitation mobile de Google), seraient également interdites.

L'action de la sénatrice s'inscrit en parallèle à celle de Bruxelles qui a accéléré la semaine dernière et qui devrait prendre la forme d'une plainte contre Google. "Laisser un acteur majeur abuser de sa position ne peut être que nuisible à la démocratie", estime Catherine Morin-Desailly.

Visionner l'intégralité de l'émission

Annonces Google