L'influence de Google sur Barack Obama Le président de la FCC, adepte de la neutralité du Net, comme Google

Ancien camarade de classe de Barack Obama à Harvard, Julius Genachowski a officiellement été nommé au début du mois de mars à la tête du régulateur américain des télécoms, la Fédéral Communication Commission (FCC) où il remplace Kevin Martin. Julius Genachowski connaît déjà bien la FCC puisqu'il y a travaillé sous l'administration Clinton, avant de rejoindre le management d'Interactive Corp. (membre, comme Google, du lobby Open Internet Coalition) et de créer son propre fond d'investissement, LaunchBox Digital. 

 

Comme Eric Schmidt, le nouveau patron de la FCC est un défenseur de la neutralité du Net

Premier conseiller technologique du candidat Obama, devant le PDG de Google Eric Schmidt, Julius Genachowski n'a pas été tiré des effectifs du moteur. Celui qui fût l'architecte du programme du candidat démocrate pour développer l'économie numérique possède cependant des vues similaires sur le sujet à celles d'Eric Schmidt.

 

C'est notamment lui qui est à l'origine, avec le PDG de Google, du soutien de Barack Obama au principe de neutralité des réseaux (Net Neutrality), auquel s'opposait son adversaire républicain John McCain. Lors de la composition de son équipe de transition, Julius Genachowski a travaillé sur le sujet avec Sonal Shah, la chargée du développement de l'entité philanthropique de Google, Google.org. Tous deux ont notamment travaillé aux projets de réformes technologiques du nouveau président.