Facebook teste une appli de téléphonie intelligente, Phone

L'application de Facebook, baptisée "Phone", pourrait bloquer les appels indésirables et donner à l'utilisateur de nombreuses informations sur les appels entrants.

Paiement, téléphonie... Facebook est décidément sur tous les fronts. Alors que le réseau social vient de dévoiler que ses utilisateurs américains pourront bientôt échanger de l'argent directement via l'application Facebook Messenger, Android Police révèle que Facebook teste aussi une application de téléphonie. Baptisée Phone, elle permettrait donc de passer des appels en VoIP comme le propose par exemple Skype. On dispose encore de peu d'informations sur le service, mais Android Police explique que Facebook pourrait utiliser les nombreuses informations dont il dispose sur ses utilisateurs - parmi lesquels leur numéro de téléphone - pour offrir un service plus complet.

Des informations détaillées sur les appels

Ainsi, Phone pourrait bloquer les appels provenant de numéros déjà bloqués par de nombreux utilisateurs, ou encore afficher des informations détaillées sur les appels entrants, pour informer le mobinaute avant qu'il ne décroche.

Les données concernant les appels issues de l'application Phone pourraient bien sûr être utilisées par Facebook de manière anonyme à des fins marketing. Avec 1,39 milliard d'utilisateurs, le réseau social pourrait bien devenir le premier opérateur mondial de téléphonie...

Facebook est actuellement en train de tester l'application en interne, précise Android Police. Quelques éléments ont cependant fuité par erreur sur les comptes de certains utilisateurs, comme le prouve cette capture d'écran (le lien a cependant amené les internautes vers une page d'erreur) :

facebook telephonie 01b0000001621345
Facebook teste une appli de téléphonie. © Android Police

Facebook semble en tout cas bien décidé à diversifier ses activités en mettant à profit la base d'utilisateurs et les nombreuses informations les concernant dont il dispose. La semaine dernière, le réseau social a ainsi révélé une fonctionnalité de paiement directement intégrée à son application Facebook Messenger, qui sera lancée dans les mois à venir aux Etats-Unis. Les utilisateurs pourront transférer facilement le montant de leur choix à leurs amis. Un moyen, pour Facebook, de concurrencer Venmo, de Paypal, Square Cash ou encore Google Wallet.

Annonces Google