Microsoft présente Bing, son prochain moteur de recherche


Faute d'avoir réussi à racheter celui de Yahoo, Microsoft a présenté son quatrième moteur de recherche, baptisé Bing, dont le lancement est prévu en juin.

Microsoft a officiellement annoncé le lancement de son quatrième moteur de recherche, baptisé Bing, jeudi 28 mai lors de la conférence du "D : All Things Digital" organisée par le "Wall Street Journal". Plus connu sous son nom de projet, "Kumo", Bing se présente comme un moteur d'aide à la décision. Il sera accessible dans les prochains jours aux Etats-Unis et commencera à être déployé dans le monde entier à partir du 3 juin.

Bing a été développé à partir de l'acquisition de la start-up Powerset, basée à San Francisco et spécialisée dans la recherche sémantique, dont le montant estimé de la transaction est de 100 millions de dollars. Ce mode de recherche permet notamment d'interpréter les intentions de recherche des internautes en les contextualisant. Cette particularité devrait se retrouver dans la classification des résultats par thématiques (images, cartes, vidéos, produits shopping, etc.) que proposera Bing.

Pour son lancement, Microsoft a confié à l'agence JWT (groupe WPP) le soin de réaliser une campagne de publicité incluant le Web, la télévision, la presse et la radio, et dotée d'un budget estimé entre 80 et 100 millions de dollars. La campagne positionnerait le moteur de recherche comme ayant des résultats certes moins nombreux que ceux de ses concurrents, mais plus pertinents.

Entre mars et avril, la part de marché de Google sur la recherche en ligne a encore progressé, culminant à 64 % aux Etats-Unis selon Comscore. Les trois précédents moteurs de Microsoft ("MSN Search", "Windows Live Search" et "Live Search") n'ont jamais réussi à dépasser le troisième rang mondial (8 % de parts de marché) derrière Yahoo (20 %).

Annonces Google