NKM veut encadrer le "droit à l'oubli" sur Internet

La secrétaire d'Etat à l'Economie numérique Nathalie Kosciusko-Morizet a été présenter jeudi 9 juillet à la Cnil son programme en faveur de la protection des données personnelles. La secrétaire d'Etat a notamment annoncé qu'elle organiserait à l'automne un atelier rassemblant tous les acteurs du Web afin de définir les modalités concrètes de mise en oeuvre d'un "droit à l'oubli" sur Internet. Ce droit pourra notamment être invoqué pour effacer des données personnelles figurant sur Internet et causant un tort aux personnes concernées. Nathalie Kosciusko-Morizet veut également généraliser les démarches d'autorégulation par certaines entreprises et organisations professionnelles, notamment en matière de lutte contre le spam et de limitation de la durée de conservation des données de connexion des internautes.

Annonces Google