Le nouveau CTO d'Obama forcé de prendre un congé


Indirectement cité dans une affaire de corruption, le monsieur numérique de l'administration Obama va devoir prendre un congé, dix jours après sa nomination.


A peine nommé, déjà congédié. Une dizaine de jours après son arrivée à la Maison blanche, le Chief technical officer (CTO) des Etats-Unis, Vivek Kundra vient d'être mis à l'écart de l'administration Obama, après l'arrestation pour corruption d'un employé de son précédent service informatique. Le service informatique du district de Columbia, dont Kundra était l'un des dirigeants avant de rejoindre l'équipe Obama fait actuellement l'objet d'une enquête par le FBI.

Yusuf Acar, l'employé arrêté par la police fédérale américaine et responsable de la sécurité au département informatique du district, est inculpé pour corruption d'un fonctionnaire d'Etat, blanchiment d'argent, transferts illégaux de fonds et conflit d'intérêt. Vivek Kundra ne serait pas impliqué dans les malversations dont est accusé son ancien collaborateur. Cependant, The Associated Press indique que le congé de Vivek Kundra durera jusqu'à ce que d'autres détails de l'affaire soient rendus publics.

Lors de la nomination de Vivek Kundra, Barack Obama avait souligné l'importance de son poste. Le président américain compte en effet sur son CTO pour développer l'usage des nouvelles technologies aux Etats-Unis, afin de réduire le déficit budgétaire des Etats-Unis de moitié d'ici à la fin de sa présidence (lire Barack Obama nomme un CTO pour l'Amérique, du 06/09/2009).

Autour du même sujet

Annonces Google