PRISM : la NSA surveillerait aussi les terminaux mobiles

L'agence de sécurité américaine aurait également accès aux données personnelles stockées sur les terminaux iOS, Android et Blackberry.

L'agence nationale de sécurité américaine (NSA) surveillerait également de très près l'ensemble des données personnelles stockées sur les smartphones opérant sous iOS, Android et Blackberry OS, selon le journal allemand Der Spiegel qui s'est procuré une copie d'un document classé top secret. Seraient ainsi concernées des informations telles que l'identité des contacts, les SMS échangés ou les notes écrites que l'agence réussirait à obtenir en déchiffrant les communications cryptées. Sur Apple, elle réussirait même le tour de force de s'introduire sur les iPhone au moment de leur synchronisation avec un ordinateur.

Sans surprise, les firmes mentionnées ont réfuté en bloc. A commencer par Blackberry dont la réputation est grandement fondée sur sa capacité à protéger la sécurité de ses appareils. "Notre politique publique et nos principes ont longtemps souligné qu'il n'y a pas d'accès à une 'porte dérobée' (backdoor) sur notre plateforme", récuse pour sa part un porte-parole de Blackberry sur Mashable.

RIM / Android

Annonces Google