Quatre mois de prison avec sursis pour avoir hacké le FN

Un étudiant a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et 300 euros de dommages et intérêts par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir hacké le site de la fédération du Rhône du Front national. Selon "Legalis.net", cet étudiant en sociologie avait déjà "défacé" les pages d'accueil de plusieurs sites Web en les remplaçant par des pages noires. Le hacker était cependant allé plus loin contre le site de la fédération du FN, affichant des commentaires de contestation du parti d'extrême droite sur la page d'accueil. La décision du tribunal correctionnel de Lyon ne semble cependant pas sévère : l'avocat du Front national avait demandé 5 000 euros de dommages et intérêts.

Hacker

Annonces Google