Raphaël Mezrahi fait la chasse aux pirates sur Youtube


L'humoriste vient d'obtenir de la justice que Youtube lui livre les données personnelles d'internautes ayant posté 56 de ses sketches sur le portail vidéo.

Raphaël Mezrahi s'apprêterait-il à assigner les internautes ayant posté ses sketches sur Youtube ? C'est en tout cas ce que pourrait laisser penser une décision de la Cour d'appel de Paris rendue le 9 janvier dernier. Selon cette décision, publiée par Juriscom.net, Youtube devra fournir à l'humoriste les noms d'utilisateur, adresse e-mail et adresse IP utilisés par les internautes ayant déposé 56 vidéos de ses sketches.

La Cour d'appel statuait en référé sur la demande de l'humoriste de pouvoir accéder aux informations d'identifications des internautes ayant déposé ses propres sketches sur le portail d'échange vidéo de Google. Youtube ne communique ce type de données que si la justice l'y autorise. La filiale de Google a cependant obtenu que les informations transmises à Raphaël Mezrahi soient restreintes aux nom d'utilisateur, adresse e-mail et adresse IP.

Contrairement à d'autres humoristes comme Jean-Yves Lafesse (lire Lafesse fait à nouveau condamner Dailymotion, du 19/11/2008), Raphaël Mezrahi n'a pas cherché à faire condamner Youtube. Le comique a cependant demandé à ce que les frais de justice soient à la charge du portail vidéo, ce que la Cour d'appel n'a pas jugé recevable.

Juridique / Adresse IP

Annonces Google