L'actualité e-business qu'il ne fallait pas manquer cet été e-Publicité et e-Marketing : Publicis et Omnicom, Criteo, Rentabiliweb, AOL

Le mégadeal de l'été : Publicis et Omnicom fusionnent

Le groupe français, numéro trois mondial de la publicité, et son concurrent américain, numéro deux, ont annoncé leur fusion le 28 juillet. Ils donnent ainsi naissance à Publicis Omnicom Group qui, avec un chiffre d'affaires cumulé de 17 milliards d'euros, rafle sans difficulté la place de leader mondial au britannique WPP.

Les réseaux d'agences de Publicis (Saatchi&Saatchi, Leo Burnett...) vont donc rejoindre ceux d'Omnicom (TBWA, DDB, BBDO...) pour renforcer la position du nouvel ensemble aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe et dans les pays émergents. Omnicom bénéficiera également de l'avance prise par Publicis sur le terrain du numérique, segment stratégique sur lequel le Français a multiplié les acquisitions.

Maurice Lévy et John Wren, les patrons des deux groupes, piloteront Publicis Omnicom Group en tant que co-directeurs généraux pendant 30 mois. Cette période d'intégration passée, le dirigeant new-yorkais apparaîtra sans doute comme une réponse toute trouvée à l'épineuse question de la succession de Maurice Lévy.

L'opération, que doivent encore avaliser les autorités de la concurrence, fait suite au rachat d'Aegis par le Japonais Dentsu. Ce qui relègue le Français Havas loin derrière ses concurrents, au cinquième rang mondial des groupes publicitaires.


Criteo prépare son introduction en bourse pour septembre

Spécialiste de l'optimisation des campagnes publicitaires en ligne, la start-up française devrait s'introduire en bourse en septembre aux Etats-Unis (lire l'article Criteo devrait s'introduire en septembre sur le Nasdaq, du 01/08/2013). Elle a en effet déposé auprès de la SEC le formulaire initiant le processus de cotation. Créée en 2005 par Jean-Baptiste Rudelle, Franck Le Ouay et Romain Niccoli, Criteo devrait à cette occasion lever environ 500 millions de dollars (375 millions d'euros) selon "The Telegraph", opération qui valoriserait la pépite française autour du milliard de dollars.

Active dans 15 pays où elle emploie 800 salariés, la société est profitable depuis 2009 et sa filiale américaine l'est également depuis 2012. Au total, Criteo a levé 50 millions d'euros lors de quatre tours de table, menés auprès d'Idinvest, Elaia, Index Ventures, Bessemer Ventures et Softbank. Sa croissance fulgurante est intervenue après un pivot de son business model, qui en a fait le spécialiste du reciblage publicitaire. Son chiffre d'affaires est ainsi passé de 9 à 400 millions de dollars entre 2009 et 2012. Son introduction en bourse devrait lui permettre de renforcer ses moyens face à Google.


Rentabiliweb publie des bénéfices en chute de 53% au 1er semestre

Rentabiliweb a publié un résultat net en baisse de 53,4 % entre les premiers semestres 2012 et 2013, chutant de 2,4 à 1,1 million d'euros sur les six premiers mois de l'année. Sur la même période, son chiffre d'affaires diminue de 8,3 % à 33,3 millions d'euros. Le groupe rassure en affirmant que sa structuration conduite en 2012 porte déjà ses fruits. "Grâce au succès de l'offre Be2bill, [...] notre groupe renoue avec une nouvelle dynamique de croissance de son activité et de sa rentabilité", précise dans un communiqué son patron Jean-Baptiste Descroix-Vernier.


AOL se renforce sur la pub et les contenus

Poursuivant sa diversification dans la publicité online et les contenus, AOL a annoncé le 6 août avoir acquis Adap.tv pour 405 millions de dollars dont 322 millions en cash. Le groupe américain, qui cherche à réduire sa dépendance à son activité de fournisseur d'accès, met ainsi la main sur une plate-forme spécialisée dans la diffusion de publicités sur les sites de vidéos. En parallèle, AOL a publié un chiffre d'affaires en progression de 1 % au 1er trimestre 2013, à 541,3 millions de dollars, pour un bénéfice net en recul à 28,5 millions de dollars.

Chiffre d'affaires / Résultat net