Google rassure sur ses résultats... mais a arrêté d'embaucher

Le moteur de recherche a de nouveau connu une progression de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre mais son bénéfice chute de 68% en raison de dépréciations. La croissance des effectifs est, elle, la plus faible depuis 2004.

Après les résultats très décevants d'eBay et de Microsoft, ceux de Google étaient attendus au tournant. Et finalement, le moteur de recherche a - une fois de plus - rassuré les analystes. Ils attendaient un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels de 4,95 dollars, ils ont eu 5,10 dollars.

Dans le détail, Google a réalisé au quatrième trimestre 2008 un chiffre d'affaires de 5,7 milliards de dollars en progression de 18% par rapport au quatrième trimestre 2007... mais de seulement 3% par rapport au troisième trimestre 2008. La croissance s'essoufle donc à un rythme soutenu. Le chiffre d'affaires publicitaire a toutefois progressé plus fortement sur le moteur de recherche (+22% en un an) que sur les sites partenaires du réseau Adsense (4% sur un an).

Le bénéfice net est, lui, en chute libre. Hors éléments exceptionnels, il se situe à 1,62 milliard de dollars, soit une progression de seulement 3% par rapport au troisième trimestre. Mais en comptant une dépréciation de 1,09 milliard de dollars pour ses investissements dans AOL et Clearwire (haut-débit sans fil), Google enregistre un petit 382 millions de dollars de bénéfices sur le trimestre soit une chute de 68% par rapport au trimestre équivalent de l'année 2007.

La répartition du chiffre d'affaires de Google évolue peu: 50% aux Etats-Unis, 50% à l'international au Q4 2008 contre 48% hors USA au Q4 2007 et 51% hors USA au Q3 2008. Le Royaume-Uni a généré 685 millions de dollars de revenus soit 12% du chiffre d'affaires global. Google ne fournit pas de données détaillées pays par pays.

En revanche ce sont les données "ressources humaines" publiées avec les résultats du 4ème trimestre qui marquent sans doute une nouvelle ère pour le moteur de recherche. Au 30 septembre 2008, il employait 20 123 plein temps. Trois mois plus tard, ses effectifs avaient progressé de 99 personnes soit une évolution de 0,5%. C'est la plus faible progression depuis que Google annonce ses résultats financiers trimestriels, soit le quatrième trimestre 2004.

Eric Schmidt, CEO de Google a affirmé que la durée du ralentissement économique global était encore incertaine mais que le moteur continuerait cependant d'investir dans ses technologies de recherche, ses systèmes publicitaires, de même que la publicité "display", le mobile et les produits à destination des entreprises.

Selon Efficient Frontier, qui traque les investissements publicitaires en search-marketing,les annonceurs américains ont diminué leur budget de SEM de 8%. Google dispose d'une part de marché de 76% aux Etats-Unis.

Google / Chiffre d'affaires

Annonces Google