Google affiche une hausse de 16% de son bénéfice trimestriel

Google défie la crise et la montée en puissance du mobile en publiant des résultats (encore) meilleurs que ceux attendus par les analystes sur le premier trimestre.

La crise n'a pas d'emprise sur Google. Le géant publicitaire affiche une hausse de son bénéfice net de 16% au premier trimestre à 3,35 milliards de dollars, et de 31% de son chiffre d'affaires qui monte à 14 milliards de dollars, dont 1 pour Motorola. Ces résultats, meilleurs que prévu à cause de la crise en Europe et de la migration des usages sur mobile, permet à son titre de progresser de 2% à 783,08 dollars, proche de son plus haut de mars de 844 dollars. Son bénéfice par action atteint quant à lui 11,58 dollars, contre 10,08 l'année dernière, bien plus élevé que les 10,66 dollars attendus par le consensus de Thomson Reuters I/B/E/S. Pour le sixième trimestre consécutif, le CPC (coùt pas clic) baisse (-4%). Il avait baissé de 6% sur le dernier trimestre 2012.

Annonces Google