Trois Français sur quatre plébiscitent le Web pour ses effets sur l'économie

Une enquête Ifop pour Enjeux Les Echos révèle que les Français jugent Internet inquiétant mais excellent pour l'économie. L'entreprise qui l'incarne le mieux est de très loin Google.

Interrogés sur les entreprises qui incarnent véritablement Internet, les Français répondent largement Google (49%), d'après un sondage Ifop pour Enjeux Les Echos. En revanche, ils se désintéressent royalement des autres "grands" du Web. Ainsi, Microsoft ne recueille que 6% des citations devant Apple (5%) et Amazon (4%). Même Facebook ne dépasse pas 4%, malgré les 26 millions de comptes actifs qu'il compte dans l'Hexagone. Selon l'Ifop, cette écrasante domination de Google traverse toutes les couches de population, concernant aussi bien les adeptes du numérique que les plus réfractaires. Quant à Twitter, Youtube et Dailymotion, leur notoriété a beau avoisiner les 90%, ils ne sont pas cités spontanément comme emblématiques du Web.

L'étude Ifop fait également apparaître l'inquiétude que provoquent Twitter et Facebook chez les Français. Les plus de 65 ans, et plus largement ceux qui maîtrisent le moins ces réseaux sociaux, craignent davantage leurs répercussions hasardeuses en matière d'exposition de la vie privée. A ce titre, Google leur fait bien moins peur : il ne suscite l'inquiétude que d'un Français sur dix, contre 50% pour Twitter. Le moteur est également jugé "indispensable" pour 38% des répondants, devançant de loin les autres sur ce critère.

Ceci n'empêche toutefois pas une majorité de Français de voir dans le Web des effets positifs. Certes, ils l'estiment inquiétant (42%), incontrôlable (76%) et l'associent à 93% à la mondialisation. Cependant, ils plébiscitent ses effets sur l'économie française (78%), ainsi que sur la création d'emploi (75%). Et concluent pour la plupart qu'Internet a facilité leur vie quotidienne.

Microsoft / Google

Annonces Google