Les abonnements Internet et mobile moins touchés par la crise

Les Français sont moins enclins à réduire leurs dépenses de "confort" que celles de nourriture, selon une étude de l'agence OMD. L'abonnement Internet en particulier ne devrait pas être diminué pour 63 % des personnes interrogées. Le mobile et la télévision payante sont les autres postes qui devraient le moins souffrir d'une baisse des dépenses, devant l'alimentation.

En savoir plus :

 Voir tous les chiffres  

Suggestions de contenus