Les stations de ski à l'heure des économies d'énergie

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Les stations de ski à l'heure des économies d'énergie Les domaines skiables sont de gros consommateurs d'électricité. Il existe néanmoins des outils pour accompagner les professionnels de la montagne dans une démarche de développement durable et de maîtrise de leur consommation.

Elle s'appelle Montagne 3D. Cette station virtuelle imaginée par le pôle Montagne d'EDF rassemble pour la première fois sur le web tous les outils susceptibles d'optimiser la consommation d'énergie des domaines skiables. C'est qu'entre les remontées mécaniques, les canons à neige, l'éclairage et l'entretien des infrastructures touristiques et sportives, ces collectivités concentrent parfois une quantité impressionnante d'installations énergivores. Outre l'empreinte carbone qu'elles laissent, elles représentent un coût non négligeable. L'électricité est d'ailleurs généralement le deuxième poste de dépenses des exploitants derrière les salaires.

Montagne 3D reproduit visuellement une station de ski avec ses bâtiments communaux et ses transports, ses commerces et ses installations sportives. Chaque espace est signalé par une petite balise sur laquelle il est possible de cliquer. Les problématiques de consommation énergétique  et d'approvisionnement de chacun de ces éléments y sont exposées. Des experts proposent des solutions et des exploitants témoignent de leur expérience. Ainsi, en cliquant sur la patinoire, le maire de Saint-Gervais-les-Bains (74) explique la genèse de la couverture du toit de la patinoire par des panneaux photovoltaïques. Dans l'onglet suivant un expert détaille les avantages de ces travaux pour la commune. Sur la balise d'un télésiège, Alain Barbier, le directeur des remontées mécaniques du Pleney à Morzine (74) insiste sur la pertinence d'un point de livraison unique en haut des pistes. Dans l'onglet suivant, EDF détaille l'offre qu'elle peut mettre en place pour répondre à ce besoin. En somme, Montagne 3D incite à opter pour les solutions les moins gourmandes en énergie en proposant des solutions d'économies d'énergie  concrètes et adaptées à chaque exploitant, depuis la production de neige de culture jusqu'à la mise en place de navettes électriques.

A l'heure du programme Alpstar, un programme européen qui vise la neutralité carbone des Alpes en 2050, les professionnels des stations de sports d'hiver ont donc tout intérêt à se pencher sur ces problématiques. Et de s'inspirer d'une pionnière, la station des Orres (74), 23 remontées et 20 canons à neige. Elle expérimente actuellement un système électrique intelligent qui lui permet d'adapter en temps réel sa consommation d'énergie à tout son domaine. En deux ans, elle prévoit de réaliser près de 25% d'économie.


Lire aussi :

Le temps des éoliennes flottantes

Les smart grids, des innovations pour les consommateurs

Reversible Electrolysis révolutionne le stockage des énergies renouvelables





Annonces Google