2. Le parc MVNO français recule pour la première fois

Le parc français des opérateurs mobile virtuels (MVNO) a baissé entre mars et juin 2008, à 2,513 millions, selon l'Arcep, après un fort ralentissement au premier trimestre. Du coup, la part de marché des MVNO passe de 4,98 % en mars à 4,67 % en juin. Un recul qui traduit moins le désintérêt des Français que la consolidation du secteur. Ten a en effet été racheté par Orange fin 2007 et Debitel par SFR début 2008 et ne sont donc plus considérés comme MVNO.

Suggestions de contenus