Comment les fraudeurs détournent les marques sur Internet L'association des marques à des contenus offensants reste marginale

 

Parmi les différents types d'abus sur Internet, l'association de marques à des sites comportant des contenus offensants (images ou vidéos à caractère pornographiques, incitations à la haine raciale, etc.) reste un phénomène minoritaire. Certains fraudeurs sont cependant attirés par cette technique qui permet de générer du trafic artificiellement sur la notoriété d'une marque. Malgré une baisse des actes répréhensibles constatés aux second et troisième trimestre, ce type de fraude progresse de 21 % sur l'année.