Comment optimiser Adsense sur son site S'assurer de l'adéquation thématique des liens

Le choix des annonces Adsense publiées sur un site est déterminé par le contenu de celui-ci. Plus le rubriquage est fin et le contenu étoffé, plus les annonces seront ciblées. "Sur Badiliz.fr, nous cherchons à améliorer la pertinence du contenu du site en créant de nouvelles rubriques et en augmentant le nombre de petites annonces", note Isabelle Bordry. Ce qui permet d'améliorer l'affinité des liens Adsense avec le contenu du site.

D'ailleurs il semblerait que Google refuse l'inscription à son réseau aux sites âgés de moins de six mois ce qui répondrait à la nécessité pour ceux-ci d'avoir suffisamment de contenu.

"Nous établissons une liste noire de mots, sites et noms de domaines que nous ne souhaitons pas voir apparaître dans les annonces Adsense"

Néanmoins, il arrive que certaines annonces soient parfois décorrélées du contenu de la page, ou affichent des sites concurrents ou peu qualitatifs voire dans l'illégalité. Là, Google Adsense permet aux éditeurs de filtrer les annonces, ce qui peut avoir pour effet également de réduire leur nombre dans les espaces publicitaires. Toujours est-il qu'il faut effectuer un contrôle régulier des annonces. "Plusieurs fois par mois, nous établissons une liste noire de mots, de sites et de noms de domaines que nous ne souhaitons pas voir apparaître dans les annonces Adsense sur notre site", affirme Stéphane Bouillet, chez 24h00.fr

Pour les contenus très ciblés ou quand l'espace manque pour y insérer des annonces Adsense, l'éditeur peut opter pour des liens thématiques (ou génériques) qui renvoient vers des pages de liens plus précis. Les premiers ne sont pas rémunérateurs, il faut attendre que l'internaute clique sur les seconds. Ils présentent cependant l'avantage de mentionner des thèmes et non directement les liens commerciaux des annonceurs. 

Liens sponsorisés / Concurrence