Ciblage comportemental : les acteurs veulent s'autoréguler aux US

Quatre organisations professionnelles américaines du secteur de la publicité proposent d'encadrer eux mêmes la publicité en ligne en matière de ciblage comportemental, plutôt que par la loi. Il s'agit de l'IAB (Interactive advertising bureau), de la DMS (Direct marketing association), de l'Association of national advertisers et de l'American association of advertising agencies. 

Parmi leurs propositions, il sera interdit d'obtenir des informations concernant les enfants de moins de 13 ans. L'ensemble des internautes pourront par ailleurs s'informer sur les informations collectées les concernant et refuser le ciblage comportemental. Autre mesure, les données sensibles, financières et médicales par exemple, ne pourront être conservées par les publicitaires qu'en opt-in, c'est-à-dire après consentement des internautes. L'ensemble des mesures devrait être mis en place début 2010. Le secteur de la publicité en ligne craint une législation du Congrès contenant des mesures plus contraignantes.  

Annonces Google