Criteo a fait leur fortune (théorique)

Criteo a fait leur fortune (théorique) Co-fondateurs, fonds d'investissements et membres du conseil d'administration... Découvrez ceux qui vont profiter de cette IPO historique pour gonfler leur portefeuille.

C'est peu dire que l'introduction en bourse de Criteo aura été couronnée de succès. La société qui s'était fixée initialement une fourchette de 23 à 26 dollars pour son action, avant d'opter pour un prix d'introduction de 31 dollars, a vu cette dernière clôturer à hauteur de 35,39 dollars. Et elle s'échangeait même autour des 45 dollars à son plus haut, au cours de la séance. Une belle récompense pour son trio de co-fondateurs, Jean-Baptiste Rudelle, Romain Niccoli et Franck Le Ouay qui voient ainsi le travail de presque 10 ans récompensé. Une belle récompense également pour les fonds d'investissements qui ont su faire confiance à la start-up française. Parmi eux Idinvest Partners, Elaia Partners et Index Ventures qui, fait amusant, ont investi alors que Criteo n'était encore qu'un expert en solution de merchandising pour les e-commerçants.

"Le modèle de Criteo nous paraît extrêmement prometteur dans la mesure où il associe un concept nouveau, une technologie avancée et, très important, une équipe dirigeante ayant déjà fait ses preuves dans des projets à succès", expliquait Benoist Grossmann lors de la première levée de 3 millions d'euros réalisée par Criteo auprès d'Idinvest et Elaia Partners. Le pivot opéré par la société, fin 2008, pour devenir un spécialiste du ciblage comportemental, lui aura donné raison sur la capacité de l'équipe dirigeante à trouver le bon business model. Même constat du côté des associés d'Index Ventures auprès duquel Criteo a levé 7 millions d'euros début janvier 2008. Elaia, Idinvest et Index Ventures sont aujourd'hui à la tête d'un pécule théorique de respectivement 225, 377 et 391 millions de dollars. Une culbute pour le moins impressionnante 

 
La fortune théorique des actionnaires de Criteo au terme du 1er jour en bourse
Actionnaires Nombre d'actions Pourcentage du capital Valorisation (en millions de dollars)
Source : Criteo
Index Venture Associates IV Limited 11 037 850 20% 390,6
Idinvest Partners 10 668 370 19,3% 377,6
Elaia Partners 6 371 228 11,5% 225,5
Jean-Baptiste Rudelle 4 749 896 8,6% 168,1
Bessemer Venture Partners Enforta Cooperatief UA 4 483 714 8,1% 158,7
Franck Le Ouay 2 199 081 4% 77,8
Romain Niccoli 2 199 061 4% 77,8
Greg Coleman 687 180 1,2% 24,3
Jonathan Wolf 646 203 1,2% 22,9
Benoit Fouilland 186 391 0,3% 6,6
James Warner 34 200 0,1% 1,2
Antoine Mingalon 31 250 0,1% 1,1
Hubert de Pesquidoux 20 400   0,7
Dana Evan 10 200   0,4

Si le siège social de Criteo est toujours resté installé à Paris, Jean-Baptiste Rudelle, décidément visionnaire, a lui décidé, dès 2008, de s'installer en Californie, seul moyen, estimait-il, d'adresser correctement le marché américain. Un pari là encore payant puisque, courant 2009, c'était Bessemer Venture qui investissait 5 millions d'euros dans l'aventure. Et le fonds américain de se frotter les mains aujourd'hui, puisqu'il détient plus de 158 millions de dollars d'action Criteo.

Toujours avec cette ambition de donner un visage résolument international à sa start-up, Jean-Baptiste Rudelle, décidait de recruter l'ancien patron des ventes de Yahoo!, Greg Coleman, comme président en juillet 2011. Pour séduire ce poids lourd de l'industrie publicitaire américaine, il n'a pas hésité à mettre la main à la poche. Greg Coleman est aujourd'hui riche de plus de 687 000 actions, pour une valorisation de plus de 24 millions de dollars. Les autres heureux élus sont le COO, Jonathan Wolf, le CCO, Antoine Mingalon et le petit dernier, arrivé en mai 2012, le directeur financier, Benoit Fouilland. Sans oublier bien sûr les trois co-fondateurs. Jean-Baptiste Rudelle pèse aujourd'hui plus de 168 millions de dollars !

Notons tout de même que le fonds asiatique, SoftBank Capital, qui a participé à une levée de fonds de Criteo de 30 millions d'euros, n'apparait pas dans ce classement. Son dirigeant, Matt Krna, a tout de même rejoint le conseil d'administration de Criteo en qualité d'observateur. 

Criteo a fait leur fortune (théorique)
Criteo a fait leur fortune (théorique)

C'est peu dire que l'introduction en bourse de Criteo aura été couronnée de succès. La société qui s'était fixée initialement une fourchette de 23 à 26 dollars pour son action, avant d'opter pour un prix d'introduction de 31...