L'e-Pub favorise la notoriété des marques La notoriété : une affaire de répétition et d'originalité

Lorsque les chargés d'étude soumettent des noms d'annonceurs aux personnes qui ont répondu à l'enquête pour obtenir un taux de notoriété assistée, les résultats sont certes nettement supérieurs mais la variation entre sujets exposés et non exposés est minime.

Globalement, 68 % des personnes exposées (25 903) à la publicité sur Internet se souviennent de l'annonceur contre 66 % des personnes non exposées à l'e-pub (25 684). La variation entre ces deux chiffres est de 1,4 point. Et la tendance est relativement similaire suivant les divers profils (hommes, femmes, 18-34 ans, etc.).

Bref, faire de la publicité ne suffit pas. D'une part il faut réaliser des campagnes différenciantes qui suscitent l'attention des internautes lors d'une première exposition. Mais il est également indéniable que la multiplication des dispositifs (nombre d'exposition ou support de communication numérique supplémentaire) est également efficace car elle permet de faire un rappel en mentionnant à nouveau l'annonceur.