France Télévisions veut se développer sur l'e-pub


Pour compenser la perte de revenus publicitaires en télé, France Télévisions veut  développer ses recettes publicitaires sur Internet. Le groupe est en discussion avec la régie Lagardère Publicité.

A partir du 5 janvier 2009, avec l'arrêt progressif de la publicité sur les chaînes de télévision publiques, les revenus de France Télévisions vont chuter fortement. Concrètement les écrans publicitaires disparaissent après 20 heures avant d'être définitivement supprimés en 2011. C'est pourquoi le groupe souhaite diversifier l'activité de sa régie France Télévisions Publicité (FTP), notamment en misant sur Internet.

Selon "Les Echos", le groupe public serait actuellement en discussion avec la régie Lagardère Publicité sur ce point, en vue de nouer un partenarait avec FTP. De son côté, Lagardère Publicité travaille à la fois sur la presse, la radio, la télévision et Internet (voir le Panorama des principales régies publicitaires externes en France, du 05/06/2008). Sur le Web plus particulièrement, mi-2008, la régie comptait 80 sites et délivrait 1,1 milliard de PAP par mois, atteignant un taux de couverture de 53,4 %. 

Les modalités du partenariat ne sont pas encore connues. Mais France Télévisions souhaite arriver à un accord d'ici la fin de l'année. Orange a également été sondé en vue d'un partenariat, mais l'opérateur n'a pas donné suite. La régie Hi Media serait également potentiellement intéressée, mais seulement pour le volet Internet.

FTP

Annonces Google