Médiamétrie revoit ses règles de mesure d'audience


Médiamétrie//NetRatings établi de nouvelles règles de comptabilisation des audiences afin de ne plus tenir compte du gonflage artificiel du trafic de certains sites.
 

Chaque mois, Médiamétrie//NetRatings livre un classement des meilleures audiences sur Internet (lire L'audience des 30 premiers groupes français en décembre 2008, du 03/02/2009). C'est pourquoi son comité Internet s'est réuni aujourd'hui, jeudi 5 mars 2009, afin de trouver des solutions pour rendre la mesure d'audience plus transparente et proche de la réalité. Car c'est une véritable course à l'audience que se livrent les éditeurs afin de séduire les annonceurs, tentant parfois de doper leurs chiffres artificiellement.

Parmi les nouvelles règles adoptées figure l'obligation d'afficher un logo ou une référence à la marque qui permette de l'identifier dans les cas de co-branding, notamment sur les sites comptabilisés dans l'audience de l'annonceur. Sont par ailleurs exclues les audiences générées par les clics forcés des internautes qui, s'ils veulent valider leur participation à un jeu ou une loterie, doivent cliquer sur des bannières publicitaires, dopant ainsi l'audience des sites vers lesquels ces dernières renvoient. 

En septembre 2008, Médiamétrie//NetRatings avait commencé à changer la donne en matière de la mesure d'audience en ajoutant à son panel 15 000 nouveaux panélistes récrutés en ligne, portant le total de l'échantillon à 24 000 panélistes (lire l'interview de Julien Rosanvallon (Médiamétrie NetRatings) : Nous voulons un niveau d'analyse plus fin et plus ciblé, du 05/09/2008). Il s'agissait également d'employer un nouveau logiciel de mesure sur l'ordinateur des panélistes, plus performant quant aux usages du Web 2.0.

Logo

Annonces Google