La France compte 18,3 millions d'abonnés au haut débit


Le haut débit poursuit sa croissance en France, en partie grâce au succès du dégroupage ADSL total. Cependant, l'hégémonie de l'ADSL s'effrite.

Au 31 mars 2009, il y avait en France 18,35 millions d'abonnés à l'Internet fixe haut débit, selon l'observatoire trimestriel de l'Arcep. L'ADSL domine largement puisque 94,3 % de ces accès fonctionnent avec cette technologie, soit 17,3 millions. Le million restant provient du câble, de la fibre optique, du satellite et du Wi-Fi.

A noter cependant que l'hégémonie de l'ADSL s'effrite puisque cette part recule au premier trimestre. Fin 2008, elle atteignait 95 % (Lire le dossier Internet et mobile : les derniers chiffres du marché français, du 11/05/09). Globalement, le parc Internet haut débit a progressé de 3,7 % (660 000 abonnés) sur le trimestre et de 13 % (2,1 millions d'abonnés) sur un an. Le ralentissement de la croissance se poursuit.

Le marché de gros, c'est-à-dire les accès achetés par les opérateurs alternatifs à France Télécom, progresse de 3,5 %, à 8,838 millions d'accès. La croissance du dégroupage total se maintient, avec 371 000 nouveaux accès au cours du premier trimestre, à 5,31 millions, tandis que le dégroupage partiel continue de baisser, à 1,354 millions d'accès. France Télécom vient de décider de baisser ses tarifs de gros de dégroupage total (Lire l'article Haut débit : France Télécom baisse ses tarifs de gros, du 02/06/09). 

Annonces Google