Les plaintes contre les opérateurs mobile sont en hausse


L'Afutt note une hausse des plaintes visant des opérateurs mobile, alors que celles concernant les opérateurs de téléphonie fixe et les FAI sont à la baisse.

L'Association française des utilisateurs de télécommunications (Afutt) a dévoilé jeudi 26 mars son rapport annuel sur les plaintes enregistrées contre les opérateurs mobiles et les FAI. Au cours de l'année écoulée, l'association a enregistré près de 8 000 plaintes, soit une baisse de près de 23 % du nombre de réclamations par rapport à 2007.

L'Afutt souligne notamment une baisse significative du nombre de plaintes à l'endroit des fournisseurs d'accès à Internet et les opérateurs de téléphonie fixe. Ces derniers sont visés par un peu plus d'un millier de plaintes, soit près de 30 % de réclamations signalées en moins sur un an. La baisse est similaire pour les FAI (- 31 %) qui concentrent cependant près de 60 % des signalements à l'association avec plus de 4 600 plaintes.

La baisse globale du nombre de plaintes pour l'ensemble du secteur des télécommunications est cependant contrebalancée par une hausse de 10 % du nombre de réclamations dans la téléphonie mobile. L'Afutt explique cette  progression par l'envolée du nombre d'abonnements illimités à l'Internet mobile. La plupart des quelques 2 200 doléances signalées à l'Afutt concernent des cas de facturation jugée abusive ou de litiges sur la résiliation de contrat. La croissance du nombre d'abonnements illimités à l'Internet mobile serait liée à celle du nombre de plainte indique l'association.

Les plaintes à l'encontre des trois principaux opérateurs mobile sont d'ailleurs en forte progression (+ 20 %). A titre de comparaison, les MVNO semblent faire davantage d'efforts puisque les réclamations à leur encontre ont baissé de 19,4 % par rapport à 2007. L'Afutt note que les opérateurs virtuels rencontrent "les mêmes types de litiges" qu'Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Orange / SFR

Annonces Google