Bouygues Telecom va lancer un réseau dédié aux objets connectés

Le marché des objets connectés va peser lourd d'ici quelques années. Et il suscite déjà la convoitise des opérateurs télécom.

Bouygues Telecom vient d'annoncer le lancement d'un réseau dédié aux objets connectés, qui va directement concurrencer la technologie bas débit de Sigfox. Un véritable enjeu pour les opérateurs télécom (Orange a également annoncé qu'il allait beaucoup misé sur l'Internet des objets connectés à l'occasion de sa conférence Essentiels 2020) alors que les prévisions estiment que le marché pèsera plusieurs milliards d'euros d'ici quelques années et que les réseaux dits traditionnels risquent de saturer. D'où l'intérêt pour ces acteurs de réfléchir dès à présent à des initiatives concernant des réseaux dédiés.

Bouygues Telecom pourra compter pour se faire sur sa technologie bas-débit LoRa (Long range) fruit de la collaboration au sein d'un consortium de groupes dont l'opérateur fait partie. "La capacité de LoRa à répondre aux besoins concrets des clients industriels aux problématiques variées (excellente faculté de pénétration dans les bâtiments ou en sous-sol, communication bidirectionnelle et sécurisée, objets en mobilité, géolocalisation...) en fait, du point de vue des utilisateurs, la technologie la plus aboutie dans le domaine de l'internet des objets (IoT)", se félicite ainsi Bouygues Telecom dans un communiqué de presse. De fait l'opérateur a pris le parti de la préférer à celle de Sigfox, autre illustre acteur du marché qui a levé 100 millions d'euros il y a peu. "Nous avons regardé les différentes solutions existantes avant de nous lancer, dont celle de Sigfox", a ainsi précisé Franck Moine, directeur de l'activité machine-to-machine aux Echos.

Ce seront au total 15 000 antennes mobiles qui seront installées aux quatre coins de la France pour permettre à Bouygues Telecom de proposer "rapidement une couverture nationale avec une forte qualité de service", comme l'explique le PDG de l'opérateur, Olivier Roussat, dans ce communiqué.

Annonces Google