Affaire Tapie : Stéphane Richard mis en examen pour "escroquerie en bande organisée"

Après une garde à vue de 48h, l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde a été mis en examen.

[Article mis à jour le 12 juin à 18h26] La garde à vue du dirigeant d'Orange Stéphane Richard et celle de l'ancien patron de la structure en charge du passif de la banque Jean-François Rocchi a pris fin ce matin. Pour l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, elle s'est soldée par une mise en examen pour "escroquerie en bande organisée". Il avait participé a une réunion de validation portant sur la décision de recourir à un arbitrage dans le cas de l'affaire Adidas opposant Bernard Tapie au Crédit Lyonnais. Il y a 10 jours, le juge arbitre Pierre Estoup avait été mis en examen pour escroquerie en bande organisée. Il lui est reproché d'avoir eu des liens antérieurs à l'affaire avec Bernard Tapie.

Si Christine Lagarde, aujourd'hui à la tête du FMI, ne risque pas d'être inquiétée pour raison d'État, la position de Stéphane Richard semble toutefois plus délicate. La semaine dernière, le ministre du Redressement productif expliquait au Monde que "Si Stéphane Richard est mis en examen, il lui sera difficile de rester". Une affirmation que le cabinet d'Arnaud Montebourg a très vite démenti. Depuis l'affaire Orange-Dailymotion, il est toutefois très probable que ses relations avec Stéphane Richard soient tendues.

Annonces Google