L'iPhone s'ouvre au marché du charme

Jusqu'ici, Apple avait une politique de censure très stricte concernant la présence de contenus adultes sur l'iPhone. La tentation de s'ouvrir à un marché particulièrement lucratif a dû l'emporter, puisque le fabricant a apparemment décidé qu'avec le contrôle parental désormais intégré à l'iPhone 3.0 SDK, la nudité serait à présent admise dans les applications destinées au terminal. La première application incarnant ce changement est Hottest Girls, dont les pin-up en sous-vêtements sont maintenant déshabillées. Apple, qui prend 30 % de commission sur les ventes des applications, se dévergonde donc un petit peu plus, après avoir accepté, l'an dernier, des jeux violents interdits aux moins de 18 ans.

IPhone / Apple

Annonces Google