Numericable dément chercher à renégocier sa dette

Le câblo-opérateur Numericable a affirmé qu'il avait pu faire face à ses remboursements bancaires au cours du premier trimestre, malgré "la conjoncture difficile". Selon lui, "l'entreprise n'a confié aucun mandat à aucune banque et ne procède pas à ce jour à une restructuration de sa dette". Cette mise au point intervient après que l'hebdomadaire "Challenges" ait affirmé que Numericable avait mandaté Golman Sachs pour restructurer sa dette de 3,8 milliards d'euros. Par ailleurs, le câblo-opérateur met en avant la "forte amélioration du cash flow au premier trimestre 2009 par rapport à 2008 en raison de la réduction des investissements".

Cash flow / Mandat

Annonces Google