SFR et Bouygues pourraient mutualiser leurs réseaux

SFR et Bouygues pourraient ainsi mieux concurrencer l'association Free-Orange et économiser des centaines de millions d'euros.

L'initiative pourrait bouleverser le secteur des télécoms. Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Jean-Yves Charlier, le nouveau patron de SFR, révèle que des négociations sont en cours avec Bouygues Télécom en vue d'une mutualisation des réseaux actuels et de la 4G en dehors des grandes villes. Le partenariat, calqué sur celui d'Orange avec Free, offrirait à l'opérateur une meilleure couverture. A terme, "n'avoir que deux réseaux est une possibilité", assure Jean-Yves Charlier.

Ce mariage entre Bouygues et SFR, qui devrait entrer prochainement en bourse (Lire l'article : "Vivendi donne son autonomie à SFR en vue de l'introduire en bourse", du 12/09/13), devrait permettre "d'économiser plusieurs centaines de millions d'euros d'ici à 2020". Jean-Yves Charlier s'est aussi exprimé sur une éventuelle fusion avec Numéricable : elle "n'est pas à l'ordre du jour", a-t-il tenu à préciser. "Elle nécessiterait d'abord une évolution de la réglementation."

Les premières offres SFR en 4G seront lancées mardi. Elles démarreront à 34,99 euros, pour les forfaits sans téléphone. "La 4G coûtera donc 5 euros de plus en entrée de gamme", décrypte le patron de SFR. "Un abonnement "à vie", souscrit avant la fin de l'année, offrira 4 euros de remise pour atteindre 30,99 euros. Enfin, pour 40% de nos clients qui ont déjà une box Internet SFR, nous ajouterons 10 euros de réduction : ils pourront accéder à la 4G pour 20,99 euros par mois."

Orange / Free

Annonces Google