Un arrêté va clarifier les tarifs des renseignements téléphoniques

Les services de renseignement téléphoniques devront annoncer le tarif de la communication au début de l'appel, conformément à un arrêté qui sera pris "avant l'été", a annoncé ce 12 mai le secrétaire d'Etat à la consommation. Luc Chatel estime en effet que parmi les 88 tarifs différents qui existent aujourd'hui, le consommateur est perdu. Il demande donc un message précisant quel prix l'internaute va payer, d'une durée inférieure à 10 secondes. D'après Le Numéro (qui opère le leader du marché, 118218), en Italie et en Autriche où cette mesure a été adoptée, les appels aux renseignements téléphoniques ont baissé de 25 à 30 % en moyenne, les consommateurs perdant patience plus rapidement. Les renseignements téléphoniques, qui ont été libéralisés fin 2005, ne cessent de voir leur activité décliner.

API

Annonces Google