Tiscali rompt avec BSkyB et envisage un plan de rigueur

Le groupe italien de télécommunications Tiscali a rompu ses négociations avec le britannique BSkyB sur la cession de ses actifs britanniques. En pleines turbulences, le groupe a annoncé vendredi soir à l'issue d'un conseil d'administration qu'il avait interrompu les négociations avec les Britanniques pour la cession de ses actifs anglais, selon le quotidien économique italien "Il Sole 24 Ore". Tiscali compte 3,2 millions de clients, dont un peu plus de 1,7 million en Grande-Bretagne.

Tiscali a par ailleurs indiqué examiner la possibilité "d'un nouveau plan industriel et d'un nouveau plan financier", destiné à "garantir l'équilibre financier sur le long terme". Le groupe a indiqué qu'il allait demander aux banques "une période de suspension" de ses paiements "afin de pouvoir atteindre ses objectifs". Sans aucune intervention, Tiscali n'aurait plus de liquidités d'ici l'été, estiment plusieurs analystes cités par le quotidien italien.

Annonces Google