Expedia accroît ses réservations et sa part de marché

Au premier trimestre 2015, les réservations du groupe progressent de 19%, le chiffre d'affaires de 14% et les nuitées de 32%. Toutefois, la Chine lui coûte de plus en plus cher.

Expedia a enregistré des résultats trimestriels au-delà des attentes des analystes grâce à un volume de réservations en hausse aussi bien aux Etats-Unis qu'au-dehors et malgré un dollar fort. Le voyagiste en ligne, deuxième au monde après Priceline, a publié des réservations en croissance de 19% au premier trimestre 2015, par rapport à la même période l'an dernier. Une progression qui atteindrait même 25% en s'affranchissant de la faiblesse des monnaies étrangères face au dollar.

Le dollar fort n'apporte d'ailleurs pas que des inconvénients, puisqu'il a encouragé davantage d'Américains à voyager à l'étranger et a dopé les dépenses intra-européennes au bénéfice d'Egencia, la filiale pro d'Expedia. Au total, la société annonce avoir enregistré 32% de nuitées supplémentaires en un an (+23% aux Etats-Unis, +41% à l'international).

Sur les trois premiers mois de 2015, Expedia dégage un chiffre d'affaires en croissance de 14% à 1,37 milliard de dollars et un résultat net de 44,1 millions de dollars soit 34 cents par action, au lieu des 9 cents escomptés par les analystes. La société prévoit pour l'année 2015 un Ebitda en hausse de 10% à 15%.

Celui-ci ne tient toutefois pas compte des dizaines de millions qu'elle perdra chaque trimestre pour financer eLong, son investissement de long terme sur un marché chinois ultra-compétitif. Au premier trimestre 2015, la Chine a représenté 20% des nuitées réservées sur Expedia mais seulement 2,5% de son chiffre d'affaires, pour une perte opérationnelle passée en un an de 7,9 à 40,1 millions de dollars en raison de lourds investissements technologiques et marketing.

Chine / EXPEDIA

Annonces Google