La SNCF sanctionnée pour favoritisme envers Voyages-sncf


Saisi par trois e-voyagistes, le Conseil de la concurrence a sanctionné la SCNF à hauteur de 5 millions d'euros pour avoir favorisé sa propre filiale, Voyages-sncf.com.

Le Conseil de la concurrence a annoncé jeudi 5 février avoir condamné la SNCF à une sanction pécuniaire de 5 millions d'euros pour avoir favorisé Voyages-sncf.com et l'ensemble de ses filiales utilisant les services de cette agence en ligne au détriment de la concurrence. Expedia, également actionnaire de Voyages-sncf.com a aussi été sanctionné à hauteur de 500 000 euros.

Le Conseil de la concurrence avait été saisi par les voyagistes Karavel-Promovacances, Lastminute et Switch. Pour vendre des billets de train, la SNCF les obligeait à acheter au prix fort une licence permettant d'accéder à son système de réservation. Voyages-sncf.com qui bénéficie d'une connexion directe n'avait pas à acquitter cette licence. La SNCF ne permettait pas non plus aux concurrents de Voyages-sncf.com de commercialiser certaines offres promotionnelles dans de bonnes conditions (offres de dernière minute ou billets de TGV à prix discount) ou son service d'impression de billet.

La SNCF s'est engagée à baisser de manière significative le prix de cette licence et d'autre part à permettre aux agences de voyages, si elles le demandent, d'utiliser le même système de connexion que Voyages-sncf.com. L'entreprise publique assure également que les agences de voyages en ligne pourront prochainement commercialiser toutes les offres promotionnelles de la SNCF et permettre aux internautes d'imprimer eux-mêmes leur billet de train.

Annonces Google