Webedia met la main sur Easyvoyage et se lance dans l'e-tourisme

L'appétit de Webedia ne semble pas avoir de limite. Cette fois, c'est un des leaders du marché de la comparaison de voyage, Easyvoyage, qui tombe dans son escarcelle.

Webedia annonce être entré en négociations exclusives pour acquérir 57% du capital d'Easyvoyage. Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé. Présent en France (1 million de visiteurs uniques en avril, selon Médiamétrie//Netratings), au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne et en Italie, Easyvoyage a réalisé 22 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014 pour 3 millions d'Ebitda. "Easyvoyage pourra aussi s'appuyer sur les audiences de Webedia de plus de 20 millions de visiteurs uniques par mois en France, pour augmenter sa visibilité, faire venir de nouveaux utilisateurs et proposer à ses partenaires un plus grand rayonnement.", explique la filiale Web du groupe Fimalac. Le management actuel, dont Jean-Pierre Nadir, président et cofondateur, conserveront 30% du capital.

Jean-Pierre Nadir cherchait depuis plusieurs années un partenaire auquel s'adosser, qui lui donnerait la puissance suffisante pour affronter les géants du secteur britanniques et américains. En 2013, le groupe avait terminé l'année dans le négatif avec une perte de 1 million d'euros, pour un chiffre d'affaires de 19,6 millions, contre un résultat net de 2,2 millions d'euros l'année précédente.

Grâce à ce rapprochement, Webedia entre par la grande porte sur la verticale du e-tourisme, après le cinéma (Allociné), la cuisine (750g), les jeunes (Jeuxvideo.com) et le people (Purepeople). Le groupe prévoit par ailleurs de lancer le site Lebonguide, un site de promotion et de réservation des lieux touristiques en France.

A lire aussi :

Annonces Google