Ford s'affiche quand Fiat se cache

sur la chaîne d'assemblage.
Sur la chaîne d'assemblage. © Ford

Le partenariat qui lie Fiat et Ford dépasse la simple utilisation de l'usine polonaise. En effet, le moteur monté sur la nouvelle Ka est d'origine italienne. Mais contrairement à un précédent accord avec PSA, Ford n'est pas intervenu dans la conception du moteur. Les investissements épargnés permettent de faire baisser les prix, car concevoir une voiture comprend des coûts fixes qui pèsent proportionnellement plus sur les petites. Grâce à ce partenariat, Ford aurait diminué ses investissements de conception de plus d'un tiers.

Pourtant, la firme américaine l'assure : "Ce n'est pas une Fiat 500 recarrossée." En clair, Ford a gardé la haute main sur le design de la voiture, l'environnement intérieur, la conduite... Tout ce qui se voit par l'acheteur est signé Ford. Le moteur, qui ne se voit pas directement, est quant à lui signé Fiat.

Suggestions de contenus