Voyage, transport: la transformation digitale doit améliorer l’expérience des collaborateurs

Pour les décideurs informatiques du secteur du voyage et des transports, le numérique sert plus à améliorer l'expérience des collaborateurs que celle des clients.

    

D’après une enquête réalisée par Coleman Parkes pour le compte d’Interoute en septembre 2017 auprès de 820 décideurs informatiques européens, les priorités de la transformation digitale pour le secteur du voyage et des transports sont, dans l’ordre : l’amélioration de l’expérience des collaborateurs (47%), la réduction des coûts (43%), l’amélioration de l’expérience client (38%), l’innovation (38%) et la préférence pour les solutions cloud (38%), à égalité avec la mondialisation de leur infrastructure (37%), et l’envie de mener une stratégie de cloud hybride permettant de faire dialoguer anciennes et nouvelles applications (24%).

Le premier frein est pour eux l’incertitude politique avec le Brexit ou les politiques étrangères des Etats-Unis ou de la Russie (59%), suivi par le budget (54%), le manque de talents disponibles pour mener ces projets (53%), la difficulté à intégrer les anciennes applications et les nouvelles (52%), la capacité de leur structure à mener des changements (43%), le manque de consensus au sein de la direction (39%).

Maintenir son avantage concurrentiel

Face au changement, près d’un tiers des 115 décideurs informatiques du secteur du voyage et des transports interrogés pour cette enquête affirment avoir pris en compte l’évolution permanente de la concurrence et faire des choix d’infrastructure leur permettant de s’adapter. 25% reconnaissent qu’ils doivent entretenir leur avantage concurrentiel et qu’ils mènent des projets de transformation digitale pour y parvenir. 24% se concentrent sur ce qu’ils savent faire de mieux, tout en menant quelques projets de transformation digitale alors que 19% se disent prudents et avoir repoussé ce type de projet en attendant de voir clair dans l’avenir du Royaume-Uni.

En effet, pour 96% des décideurs informatiques du secteur du voyage et des transports, le Brexit a influencé leurs choix technologiques, 45% se disant plus hésitant à entreprendre des projets d’infrastructure sur le long terme, et 41% ayant adopté des applications hébergées dans le cloud pour gagner en flexibilité. 74% des décideurs informatique de ce secteur voient dans le Brexit une opportunité pour leur entreprise.

Annonces Google