Santé et innovation : l’intelligence artificielle et l’analytique avancée au service de la prise en charge des patients

Les professionnels de santé du monde entier ont tous à cœur d’améliorer la prise en charge des patients, de plus en plus nombreux, dans un contexte de restrictions budgétaires toujours plus drastiques.

Pour faire face à cette problématique, l’utilisation des nouvelles technologies est un élément déterminant, ainsi que la mobilisation des équipes informatiques des établissements médicaux, qui sont progressivement devenues une composante à part entière du secteur médical. Ces équipes participent activement à la réduction des coûts, à l’optimisation de la disponibilité des ressources pour les professionnels, et à l’innovation médicale au sein des établissements.

A l’heure actuelle, les professionnels de santé s’appuient sur une quantité importante de données, issues des applications médicales ou des objets connectés portables, qui renseignent sur le mode de vie du patient, les anomalies héréditaires de sa famille ou encore son rythme cardiaque, et permettent de mieux prévenir certaines maladies et de prescrire un traitement adapté au patient.

Le véritable défi pour les équipes IT est d’offrir un accès à toutes ces données au bon moment, au bon format et au bon endroit. Avec le développement du volume des données non structurées à traiter, les technologies d’intelligence artificielle (IA) et d’analytique avancée sont devenues incontournables pour apporter une réelle valeur ajoutée aux professionnels de santé.

La solution analytique en temps réel d’analyse du patrimoine génétique, développée par le laboratoire AMPLab de l’université de Berkeley, illustre parfaitement ces avantages. Les résultats issus de ces données permettent aux praticiens d’adapter plus précisément les soins à chaque patient. Le fait d’associer un système de stockage flash à cette solution d’analytique moderne a permis au laboratoire de réduire considérablement les temps de séquençage des échantillons ADN et d’analyse des résultats.

Il s’agit d’une avancée majeure pour les professionnels de santé, leur permettant de disposer de précieuses informations et d’intervenir plus rapidement lorsque le pronostic vital est engagé. Pour en bénéficier, les systèmes doivent néanmoins être capables de traiter et d’analyser d’énormes volumes de données en temps réel pour rendre la prise de décision instantanée. Pour cela, il est nécessaire de s’appuyer sur une infrastructure à toute épreuve et une puissance de traitement exceptionnelle pour produire les résultats attendus.

Jusqu’à présent, les datacenters traditionnels des institutions médicales ont su répondre aux attentes des professionnels de santé, mais se révèlent maintenant incapables de traiter de tels volumes de données non structurées. Il faut réinventer les infrastructures IT avec une approche centrée sur le stockage et un design capable de délivrer un accès massivement parallèle aux données avec une très large bande passante.

Mais comment y parvenir malgré des ressources budgétaires limitées ? En s’appuyant sur une plateforme de données « prête à l’emploi » conçue spécifiquement pour l’intelligence artificielle et l’analytique moderne, qui permet aux professionnels de s’affranchir des complexités de l’infrastructure et de se concentrer sur le développement de nouvelles applications capables d’exploiter en temps réel le flot continu de données. Enfin, pour faire avancer le développement de l’intelligence artificielle dans le secteur de la santé, il est important de conforter les équipes informatiques dans leur rôle d’innovation au sein des établissements. 

Annonces Google