Fintech et banques : pourquoi leur alliance est une aubaine pour les consommateurs

Poussés par un secteur de plus en concurrentiel, les acteurs bancaires traditionnels et les fintech redoublent d'efforts pour préparer les services financiers du futur.

Le Paris Fintech Forum a récemment clôturé ses portes au Palais Brongniart à Paris. Nouveaux services innovants pour les paiements et les prêts, blockchain, intelligence artificielle, inclusion financière… Des sujets forts qui ont fédéré les échanges de la communauté toute entière conduits par un fil rouge permanent : s'adapter aux besoins des consommateurs. Christine Lagarde directrice générale du FMI a même appelé les "fintech à se mobiliser pour l'inclusion financière et l'envoi d'argent à l'étranger" soulignant ainsi la forte capacité de ces entreprises à faire bouger le status quo et changer le monde.

Une dynamique de partenariats de plus en plus riche 

C’est une période charnière pour l’industrie de la fintech. Le développement de technologies toujours plus innovantes associé à un climat législatif favorable vont créer un terrain favorable au développement des partenariats entre grandes banques, néobanques, et fintech pour mener à une réelle économie du partage. Très stimulante, l'accélération des avancées technologiques place les besoins des consommateurs au centre des stratégies et des développements produits pour mener au final à une expérience bancaire réellement adaptée à leurs besoins. 

L’entrée en vigueur des normes techniques réglementaires de la directive DSP2  et de l'open banking, créant des conditions de concurrence égales entre les banques et les consommateurs, continueront à faire progresser l'ensemble du secteur en 2019. Et la sécurité n'est pas en reste puisque la norme DSP2 impose de sérieuses exigences en matière d’octroi de licence et donc de protection du consommateur. Cette dynamique de partenariats va permettre d'offrir des solutions de paiement et des services financiers simples, rapides et sûrs. Mais le meilleur reste à venir. Plus les API se développeront, plus le marché de la fintech fusionnera tout entier pour engendrer un écosystème complet de plateformes au service des consommateurs.

Une place de marché  des apps monétaires en croissance exponentielle

Au fil de ces développements technologiques, les applications financières deviendront de plus en plus sophistiquées et personnalisées. Elles seront capables de comprendre, d'anticiper et de réagir aux besoins individuels des consommateurs. En outre, l'open banking dote les plateformes financières de fonctions analytiques avancées et de données uniques sur les habitudes des utilisateurs en matière d'argent, conférant ainsi à ces derniers une compréhension plus nette de l'ensemble de leurs dépenses pour faciliter leurs  choix financiers. Comme souligné plus haut, tout cela n'en est qu'à ses balbutiements : plus le marché mûrira, plus nous verrons apparaître des outils encore plus révolutionnaires, capables de réellement transformer la vie des consommateurs.

Un écosystème de services sur mesure pour chaque consommateur

L'open banking permet déjà aux consommateurs de partager facilement leurs données financières avec des tiers autorisés pour mieux gérer leur argent. Au fur et à mesure que l'utilisation d'agrégateurs entrera  dans les mœurs  cela contribuera à créer un écosystème unique pour l’utilisateur - un réseau sur mesure de services et de fournisseurs qui répondent à ses besoins au fil de leur évolution. Les utilisateurs pourraient par exemple trouver un contrat d'assurance moins cher, ou un meilleur fournisseur d'énergie, que celui qu'ils utilisent actuellement. Ce modèle offre une énorme opportunité d'intégrer des produits financiers différents et de condenser toutes les fonctionnalités offertes en un outil de gestion des finances personnelles adapté à chacun, intelligent et convivial.

Si l'alliance des banques et des fintech aura des conséquences indéniablement positives pour les consommateurs, le plus gros défi sera, au-delà des freins sécuritaires et législatifs, de remodeler ensemble la  perception de ces derniers. Sans confiance, l'adoption de ces tendances pourrait être plus lente que prévu.

Autour du même sujet

Fintech et banques : pourquoi leur alliance est une aubaine pour les consommateurs
Fintech et banques : pourquoi leur alliance est une aubaine pour les consommateurs

Le Paris Fintech Forum a récemment clôturé ses portes au Palais Brongniart à Paris. Nouveaux services innovants pour les paiements et les prêts, blockchain , intelligence artificielle, inclusion financière… Des sujets forts qui ont fédéré les...