Londres reste la capitale européenne de la fintech

Londres reste la capitale européenne de la fintech Malgré le Brexit, le Royaume-Uni a enregistré sept deals fintech au cours du troisième trimestre 2017, pour un montant cumulé de 663,8 millions de dollars.

Le Brexit n'a pas eu d'impact sur la fintech britannique. Au troisième trimestre 2017, le Royaume-Uni a enregistré sept deals dans le secteur pour un montant cumulé de 663, 8 millions d'euros. Il détient le record en Europe, loin devant l'Allemagne, la France et l'Italie, qui ont chacun un deal à leur actif. Cependant, Berlin détient le record du montant levé par une entreprise. ConCardis, l'équivalent d'Ingenico en France, a réalisé un tour de table de 806 millions de dollars.

Au troisième trimestre 2017, sept fintech britanniques ont levé des fonds. © Statista / JDN

Deux start-up britanniques ont tout de même levé plus de 100 millions de dollars : Prodigy Finance, plateforme de prêts pour étudiants, a réuni 240 millions de dollars et Neyber, plateforme de prêt destinée aux entreprises qui en font bénéficier leurs employés ,a réalisé un tour de table de 149,1 millions de dollars. En France, le spécialiste du prêt entre particuliers Younited Credit a levé 47,2 millions de dollars en septembre dernier

Statista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.

Et aussi : 

Fintech

Annonces Google