Un chantier qui a multiplié les contretemps

L'usine de Melbourne, qui devait à l'origine être livrée en 2011, n'est finalement entrée en service que fin 2012. Le chantier a été mis en difficulté par des pluies diluviennes, des cyclones, des conflits salariaux et des associations de protection de l'environnement. Le tout pour un coût de 2,5 milliards d'euros, 30% de plus que prévu.
©  Marcel Aucar

Suggestions de contenus