Hervé Novelli : "Paradoxalement, le tourisme ne souffre pas du ralentissement"