La dette publique de la France au 2e trimestre en baisse... et en hausse

La dette augmente en absolu (+5,2 milliards), mais baisse de 0,3 point en pourcentage de PIB. Elle s'établit à 2 299,8 milliards d'euros, soit 99% du PIB hexagonal, au deuxième trimestre 2018.

Au deuxième trimestre 2018, la dette publique de la France a grossi de 5,2 milliards d'euros par rapport au trimestre précendent, pour atteindre 2 299,8 milliards. Sur un an, elle est en augmentation de 1,1%. L'endettement de la France équivaut maintenant à 99% du PIB, c'est à dire 0,3 points de moins que sur les trois mois précédents. La contribution de l'Etat à la dette augmente de 19,5 milliards d'euros, tandis que celles des administrations de sécurité sociale diminue nettement (-11,7 milliards).

Dette publique de la France au premier trimestre 2018

  • Montant de la dette de la France : 2 299,8 milliards €
  • Dette de la France en % du PIB : 99%

Il existe deux manières de mesurer la dette d'un pays : en valeur absolue (en milliards d'euros), ou en pourcentage du PIB. Ce deuxième instrument permet de mettre en perspective l'augmentation de la dette par rapport à la richesse, et donc de comparer l'endettement de pays de tailles différentes.

Evolution de la dette française

Comme le montrent les données de l'INSEE, le poids de la dette publique française a presque doublé en une vingtaine d'années. Alors qu'elle représentait 56% du PIB fin 1995, elle s'approche aujourd'hui du seuil symbolique des 100%. C'est-à-dire que le montant de la dette publique est aussi élevé que toutes les richesses produites par la France en un an. Si la dette était déjà sur une trajectoire d'augmentation avant le début de la crise financière, elle a explosé entre 2008 et 2010, passant d'environ 65% à plus de 85% pendant cette période. Elle n'a jamais retrouvé ses niveaux antérieurs depuis. 

Définition de la dette publique

La dette publique est la dette au sens du traité de Maastricht (ou dette publique notifiée), c'est-à-dire la dette de toutes les administrations publiques : Etat, administrations de sécurité sociale, administrations locales et organismes divers d'administration centrale. L'endettement de la France peut s'exprimer en euros comme en pourcentage du PIB. Il ne faut pas la confondre avec le déficit public, qui correspond au besoin de financement des administrations publiques.

La dette publique
Trimestre  En milliards d'euros  En % de PIB
T4 1995 683,5 56,10%
T1 1996 702,9 57,30%
T2 1996 719,6 58,20%
T3 1996 736,4 59,20%
T4 1996 751,3 60,00%
T1 1997 758,3 60,30%
T2 1997 790,6 62,30%
T3 1997 798 62,40%
T4 1997 794,1 61,40%
T1 1998 793,9 60,60%
T2 1998 805,2 60,80%
T3 1998 829,7 61,90%
T4 1998 829,4 61,30%
T1 1999 838,4 61,50%
T2 1999 835,9 60,90%
T3 1999 846,9 61,10%
T4 1999 847,6 60,50%
T1 2000 845,5 59,60%
T2 2000 857,5 59,60%
T3 2000 861,2 59,00%
T4 2000 870,6 58,90%
T1 2001 866 57,80%
T2 2001 888,9 58,70%
T3 2001 898,6 58,80%
T4 2001 897,4 58,30%
T1 2002 909,6 58,60%
T2 2002 936,6 59,90%
T3 2002 940,3 59,70%
T4 2002 956,8 60,30%
T1 2003 988,5 61,80%
T2 2003 1028,2 63,90%
T3 2003 1044 64,50%
T4 2003 1050,4 64,40%
T1 2004 1071,9 65,00%
T2 2004 1106,2 66,40%
T3 2004 1111,3 66,00%
T4 2004 1123,6 65,90%
T1 2005 1146,7 66,80%
T2 2005 1165,8 67,30%
T3 2005 1171,7 67,00%
T4 2005 1189,9 67,40%
T1 2006 1199,2 67,30%
T2 2006 1196 66,30%
T3 2006 1207,7 66,10%
T4 2006 1194,1 64,60%
T1 2007 1230,6 65,70%
T2 2007 1263 66,60%
T3 2007 1265,2 65,90%
T4 2007 1252,9 64,50%
T1 2008 1294,3 65,90%
T2 2008 1313,4 66,30%
T3 2008 1330,4 66,80%
T4 2008 1370,3 68,80%
T1 2009 1453,8 73,60%
T2 2009 1542,6 78,70%
T3 2009 1582,2 81,40%
T4 2009 1608 83,00%
T1 2010 1653 85,10%
T2 2010 1710,8 87,40%
T3 2010 1689,5 85,50%
T4 2010 1701,1 85,30%
T1 2011 1745,5 86,70%
T2 2011 1790,1 88,20%
T3 2011 1785 87,30%
T4 2011 1808 87,80%
T1 2012 1864,4 90,20%
T2 2012 1899,8 91,60%
T3 2012 1879,1 90,20%
T4 2012 1892,5 90,60%
T1 2013 1929,3 92,10%
T2 2013 1971 93,70%
T3 2013 1959,4 92,90%
T4 2013 1977,7 93,40%
T1 2014 2020,3 95,00%
T2 2014 2038,6 95,60%
T3 2014 2043,7 95,40%
T4 2014 2039,8 94,90%
T1 2015 2092,1 96,70%
T2 2015 2108,7 96,90%
T3 2015 2107,1 96,30%
T4 2015 2101,2 95,60%
T1 2016 2176,3 98,50%
T2 2016 2209,5 99,70%
T3 2016 2201,1 99,10%
T4 2016 2188,3 98,20%
T1 2017 2251,4 100,70%
T2 2017 2274 100,90%
T3 2017 2269,2 99,80%
T4 2017 2257,8 98,50%
T1 2018 2294,6 99,30%
T2 2018 2299,8 99,00%