Protection des données personnelles

La protection des donnée personnelles sera considérablement renforcée dans l'UE en 2018. ©  Weerapat Kiatdumrong / 123 RF
Le 25 mai 2018, le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) entrera en vigueur. Il impose des protections plus rigoureuses et des amendes beaucoup plus sévères (jusqu'à 4% du chiffre d'affaires mondial ou 20 millions d'euros) aux entreprises qui ne suivront pas les règles. Les entreprises devront maintenir une vigilance permanente: il leur faudra penser la protection de la vie privée dès la conception d'un nouveau produit et s'assurer de la conformité de chaque nouveau traitement de donnée, voire mener une étude d'impact préalable au développement pour les données les plus sensibles.
De nombreuses opportunités se présentent donc pour accompagner les entreprises dans cette mise en conformité: audit, assistance juridique, cybersécurité, DPO externe… Les petites entreprises et collectivités, disposant de peu ou pas d'équipes techniques et juridiques, sont les plus susceptibles de faire appel à ces services externes. Selon l'analyste IDC, le RGPD  devrait générer 3,5 milliards de dollars d'opportunités de marché, rien que pour les professionnels de la cybersécurité et du stockage.
 
Suggestions de contenus