Le champagne migrera en Angleterre

de prestigieuses maisons françaises seraient en train de prospecter le sud de
De prestigieuses maisons françaises seraient en train de prospecter le sud de l'Angleterre pour y acquérir des vignes. © Francis Dauby

La Grande-Bretagne va-t-elle détrôner le champagne pour son vin pétillant ? Un réchauffement de 1°C équivaut à un déplacement des vignes vers le nord d'environ 180 kilomètres, d'après une étude de l'Inra. La production de vin anglais est passée de 10 000 à 22 600 hectolitres entre 2002 et 2011, dont plus de la moitié de vin pétillant. On est certes encore loin des 50 millions d'hectolitres produits en France, mais le réchauffement climatique devrait accélérer le rapprochement, au moins en qualité. En 2010, un vin pétillant anglais a remporté le Sparkling Wine Trophy devant de prestigieuses maisons françaises.

Selon les journaux britanniques, ces dernières seraient même en train de prospecter le sud de l'Angleterre pour y acquérir des vignes. Un espoir quand même pour notre terroir national français : des températures plus élevées entrainent une augmentation de la teneur en sucre et du degré alcoolique du vin, ce qui promet de bons millésimes.

Suggestions de contenus