Japon : l'expérience interdite

il y a fort longtemps que les recettes du japon sont inférieures à ses dépenses.
Il y a fort longtemps que les recettes du Japon sont inférieures à ses dépenses. © JDN

En quelques mois, le marché actions du Japon a progressé de près de 50%. Et en quelques jours, il a chuté de 20%, à partir de la fin mai. Alors que la banque centrale du Japon a fait "tourner la planche à billets", l'inflation ne repart pas et le pays sombre dans la déflation. Le problème est insoluble : si les taux d'intérêt restent bas, les épargnants ne gagnent rien et ne dépensent rien ; si les taux d'intérêt augmentent les ménages doivent payer plus pour rembourser les intérêts de leur dette et ne dépensent rien. Dans tous les cas la machine ne repart pas.

Car depuis que les dépenses de l'Etat ont progressé deux fois plus vite que les recettes, le pays n'a jamais réussi à se remettre en selle. En réalité, le Japon est un pays zombie.

Suggestions de contenus